Fondée au 11ème siècle au sud du château, reconstruite au 15ème et 16ème dans un style gothique flamboyant, achevée pour le chœur au 18ème siècle, l'église St Sulpice est l'une des plus riches de Bretagne. A l'intérieur, vous découvrez la nef charpentée en carène de bateau renversé, le chœur en style rocaille du 18ème siècle, les boiseries Louis XV, les retables médiévaux en granit, les vitraux du 16ème siècle, œuvres du maître verrier fougerais Pierre Symon. A gauche de lanef, le retable consacré à Notre Dame des Marais est l’un des rares retables médiévaux en granit conservéen Bretagne, avec celui des tanneurs qui se situe dans la chapelle mortuaire. A l'extérieur, les sculptures frappent par la fantaisie de leur inspiration. Vous trouverez notamment la gargouille dite "le Satyre" et la sculpture de la fée Mélusine au-dessus de la porte sud de l'église.
© Fernando Vargas



La statue Notre-Dame-des-Marais proviendrait du château primitif. Lors de la prise de la citadelle en 1166, cette vierge allaitante aurait été jetée par les guerriers anglais dans les douves alentours, où elle aurait été retrouvée au 14ème siècle.


 

La fée Mélusine : l'image de la fée aux cheveux longs, son miroir à la main, orne l'un des vitraux de Saint-Sulpice. Elle a donné son nom à l'une des tours du château. Selon la légende, Mélusine tua son père pour défendre sa mère maltraitée. En punition de son crime, elle fut condamnée à sa transformer chaque samedi en femme serpent. Pour garder le secret, elle se réfugiait dans un souterrain du château. Surprise un jour par son mari, elle demeurerait depuis dans cette cachette. On dit aussi que Mélusine s'envola dans un cri et qu'à l'aube des grands drames, son hurlement retenti toujours au-dessus de la ville de Fougères.

 

Infos pratiques : Ouvert toute l'année, entrée libre.



CONTACTEZ-NOUS

Par téléphone au +33 (0)2 99 94 12 20 ou  LAISSEZ-NOUS UN MESSAGE